situations-stressantes-redacteur-web-freelance
Vie de freelance

15 situations stressantes à anticiper dans son activité de rédacteur web freelance

Qu’on vienne de se lancer ou non dans la rédaction web, il arrive de paniquer facilement face à certaines situations, et c’est normal ! Cet article existe pour vous faire relativiser face à ces moments stressants qui font (ou feront) partie intégrante de votre vie de rédacteur web freelance. Voici donc 15 situations et mes conseils pour les anticiper.

 

1. Des retards de règlement

 

 

Tous vos clients ont leur politique de règlement en interne. Il est donc primordial de se renseigner avant vos premières commandes pour gérer correctement votre trésorerie. Même si vous transmettez votre facture dans les délais, des oublis peuvent arriver. N’hésitez pas à appeler ou envoyer un mail pour vérifier si votre facture est bien prise en compte quelques jours avant la date du virement pour vous éviter d’attendre votre versement le mois prochain. Pensez à mettre de l’argent de côté pour traverser ce type de situation sans stress.

Si le retard de paiement persiste, c’est peut-être mauvais signe… il s’agit peut-être d’un mauvais payeur ou d’une société en difficulté. Pensez toujours à vérifier la santé d’une entreprise et faire signer un devis avec règlement d’un acompte avant travaux. Si après plusieurs relances vous n’avez toujours pas de nouvelles ou aucun paiement, envoyez alors un courrier de mise en demeure de payer avec accusé de réception.

 

 

2. Des périodes de creux

 

 

Chaque rédacteur web peut être confronté à des périodes d’accalmie. Votre activité repartira de plus belle si vous continuez à prospecter ou relancer vos clients, soyez patient ! N’oubliez pas de profiter un peu de ce temps libre, vous êtes à votre compte, non ? Terminez votre formation en ligne, écrivez des articles pour votre blog, sortez vous aérer l’esprit… utilisez ce temps précieux à bon escient !

En revanche, si votre réseau professionnel est restreint et que vous ne faites pas de prospection régulière, cette situation risque de durer, alors attention au découvert… et comme précédemment cité, gardez de l’argent de côté !

 

3. Une baisse de motivation

 

 

Comme dans tout type d’activité, vous ne serez pas toujours au top de la motivation. De plus, la frontière est souvent floue entre vie personnelle et professionnelle pour un entrepreneur, ce qui peut être source de stress supplémentaire. Rappelez-vous pourquoi vous avez commencé, le chemin traversé, et vos objectifs, bref restez focus pour ne pas mélanger émotions du moment et vos vraies aspirations.

Pensez à relâcher régulièrement la pression, c’est indispensable pour être efficace et perdurer dans votre métier. Pratiquer la méditation, le yoga ou un sport qui vous motive peut être bénéfique. Organisez régulièrement des moments pour vous et prévoyez des vacances pour éviter d’arriver au stade de la démotivation complète. Changez-vous les idées, reposez-vous et revenez ensuite tout frais et dispo pour rédiger des articles au top.

 

4. Des devis non concluants ou sans réponse

 

 

Vous allez en rédiger des devis au cours de votre activité de rédacteur web freelance ! Comme tous prestataires de service, certains devis n’aboutiront à rien, et cela fera partie de votre quotidien, et d’autres se signeront grâce à votre détermination.

Ne jamais abandonner bien sûr, continuez de rechercher de nouveaux contrats, et pensez à bien relancer vos prospects pour avoir des nouvelles suite à l’envoi de vos devis. Les prospects qui vous ont fait la demande d’un devis vous ont montré de l’intérêt. Il s’agit d’un premier contact qu’il faut ensuite “travailler”. Alors n’hésitez pas à reprendre contact avec eux afin qu’ils ne vous oublient pas.

Si aucun prospect ne vous répond ou ne signe de devis avec vous, vérifiez bien la qualité de leur contenu : sont-ils bien détaillés pour rassurer vos différents prospects ? Avez-vous bien évalué vos tarifs pour cette prestation ?

 

5. Des collaborations qui se terminent

 

 

Point de drame ! Une collaboration qui se termine ne signe en rien la fin de votre activité. Si vous avez bien anticipé votre prospection, vous devriez avoir d’autres clients avec qui travailler, donc cela ne devrait pas tant vous affecter. Evitez de trop vous remettre en question. Généralement, ce n’est pas vous qui en êtes directement la cause, sauf si bien sûr vous êtes entré en conflit frontal avec votre client. Même si l’objectif est de fidéliser ses clients, il peut parfois s’agir d’un projet en “one shot” (une demande unique) ou d’un facteur extérieur qui a mis fin à cette collaboration pourtant agréable (recrutement en interne, budget de la société…).

Si la paranoïa vous ronge et que vous pensez être la cause de cette “séparation”, posez directement la question à votre ex-client. Si vous avez une part de responsabilité, vous aurez au moins des axes d’amélioration pour faire prospérer votre activité et ne plus faire certaines erreurs. Et surtout, par la suite, relancez toujours vos anciens clients, ceux-ci auront peut-être de nouveaux projets à vous confier.

 

6. Des mois tops et des mois flops

 

 

Quand on est à son compte, les revenus fluctuent souvent. Il faut savoir garder la tête froide pour pouvoir vivre de la rédaction web. Vous allez certainement vous sentir pousser des ailes en regardant votre compte certains mois, et le mois suivant, vous pouvez vite redescendre sur Terre. Cet effet “yoyo” du compte en banque peut être stressant, car il crée une sensation d’insécurité et ne donne pas de réelle visibilité sur les prochains mois.

No stress. L’essentiel pour connaître la santé de votre entreprise, c’est le bilan en fin d’année, inutile de regarder vos revenus chaque mois comme un salarié. Prospectez régulièrement pour trouver des clients, et faites en sorte de relancer vos clients actuels pour avoir des contrats qui rythmeront votre année. Avoir des clients fidèles permet d’éviter les périodes de creux trop longues.

 

7. Des doutes sur ses compétences

 

 

Durant certains moments de fatigue ou lors des périodes plus creuses, vous allez certainement douter de vous et de vos compétences. Ce syndrome de l’imposteur, on le connaît tous nous, rédacteurs. Ne paniquez pas en vous comparant inutilement aux autres, gardez votre énergie et votre confiance en vous !

Chacun à son propre rythme de progression et ses qualités. Mettez en place ce qu’il faut pour vous améliorer et formez vous si besoin. Les cours en ligne gratuits de qualité sont nombreux sur la toile, comme les formations gratuites de Google, les MOOC certifiants ou non, ou encore les nombreux articles de blog, les vidéos, etc. Bref, restez dans l’action, pas (trop) dans l’introspection !

 

8. Des difficultés à fixer ses tarifs

 

 

C’est le lot de beaucoup de rédacteurs web freelance, qu’importe leur expérience ! Pas d’angoisse, avec le temps, vous allez finir par mieux évaluer vos prestations pour gagner votre vie dans la rédaction web.

Vous pouvez faire une simulation rapide de votre taux horaire pour ensuite mieux calculer vos prestations (personnellement, je ne facture quasi plus au mot). À vous d’évaluer ensuite le temps que vous allez passer sur le projet en question et rédiger votre devis en fonction. Surtout ne négligez pas la technicité du sujet, le délai, la mise en ligne, le référencement… c’est effectivement tous ces facteurs qui font varier les tarifs d’un projet à l’autre et compliquent parfois les calculs pour une estimation “juste”.

Pour mettre avant vos compétences, votre expertise et justifier vos tarifs, vous pouvez envoyer votre portfolio ou l’adresse de votre blog par exemple. Il est également important de montrer les bénéfices de votre travail de rédacteur web pour convaincre vos prospects (ex : une augmentation du de trafic sur le site du client grâce à vos articles de blog bien référencés, des fiches produits de qualité qui assurent un excellent taux de conversion etc.).

 

9. Des projets rédactionnels non aboutis

 

 

Vous n’avez pas réussi à écrire l’article de blog très technique que l’on vous a confié ? Ça peut arriver, personne n’est parfait. Les erreurs et difficultés font progresser et cela ne doit en rien vous empêcher de tenter des choses. Vous allez tout simplement apprendre. “L’échec est le fondement de la réussite” disait Lao Tseu !

Prenez l’habitude de poser toutes les questions que vous estimez nécessaires avant d’entamer une prestation. Veillez tout de même à bien vérifier le brief de votre client pour savoir à quoi vous en tenir. A vous d’accepter ou non une prestation que vous jugez totalement hors de vos domaines de compétences. Cela peut parfois éviter de perdre du temps et de l’argent, pour vous et votre client.

 

10. Des moments d’incompréhension avec ses clients

 

 

Tout échange peut se compliquer par manque de communication. Il en va de même avec vos clients et leurs projets.

Pas de panique. Passez un coup de fil et posez vos questions pour mettre les choses à plat. Dans la vie ou dans le monde du travail, on ne peut pas s’entendre avec tout le monde. Vous pouvez tomber sur des clients avec qui le courant ne passe vraiment pas ou qui dépassent vos limites. N’oubliez pas que vous êtes votre propre patron, vous avez l’avantage de choisir avec qui vous souhaitez travailler ou non.

 

11. L’image faussée du métier dans son entourage

 

 

Vous êtes certainement déjà tombé sur des personnes de votre entourage qui considèrent votre activité de rédacteur web freelance comme un hobby. Ce manque de considération du métier devient vite insupportable lorsqu’il s’agit de vos proches. Surtout quand ils pensent que gérer son planning signifie être disponible 24h/24 ! À vous de vous imposer, de mettre des limites et d’ignorer ceux qui s’entêtent à penser que vous ne travaillez pas “vraiment”. Rien ni personne ne doit vous empêcher de vivre pleinement de votre passion.

 

12. Des compétences annexes à gérer ou déléguer

 

 

Être rédacteur web demande d’avoir des connaissances en référencement, d’assurer sa compta, de savoir vendre ses prestations, de rédiger des articles rapidement etc. L’expérience vous permettra de gérer certaines de ses tâches presque automatiquement, donc pas de panique !

Au cours de votre activité, vous allez avoir des demandes clients pour des compétences que vous n’avez pas ou que vous maîtrisez vaguement. D’où l’importance du réseautage pour s’entourer d’entrepreneurs aux univers variés qui pourront également vous recommander. Vous pouvez bien entendu approfondir vos connaissances dans les domaines qui vous intéressent et qui sont de préférence porteurs dans l’univers du digital.

 

13. Une sensation d’isolement

 

 

Vous vous sentez seul depuis que vous êtes à votre compte ? Ne plus avoir une équipe avec qui discuter vous manque ?

Entourez-vous de personnes indépendantes dans les espaces de coworking ou dans votre coffee shop préféré est une solution. L’isolement n’a rien de bon quand on est freelance, autant psychologiquement que pour le développement de son business. N’hésitez pas à participer à des événements de réseautage dans votre région pour étendre votre cercle de collègues indépendants !

 

14. Des soucis d’organisation

 

 

Vous êtes votre propre patron, et l’organisation est primordiale pour que votre activité de rédacteur web fonctionne. C’est ce qui va clairement vous permettre de gagner votre vie dans la rédaction web.

Pour éviter la procrastination, organisez en amont votre semaine avec des plages de travail et du temps pour décompresser pour ne pas frôler le burn-out ou vous démotiver. De nombreux outils permettent de s’organiser afin d’être productif et efficace.

 

15. Un sentiment d’insécurité

 

 

Vous vous êtes lancé à votre compte ? Vous pouvez être fier de vous ! Parce que oui, avoir une micro entreprise demande du courage et de la persévérance. Dans les pics de stress, vous allez certainement avoir envie de retourner en entreprise pour vous sentir en sécurité, ce qui est normal.

Il y a des avantages et des inconvénients dans le salariat et dans l’entrepreneuriat. Etre à son compte est peut-être moins confortable, mais cette liberté d’entreprendre devrait prendre le dessus si vous êtes passionné par ce que vous faites.

Si vous vous bougez et vous donnez les moyens d’y arriver en anticipant tous les points vus plus haut, il n’y a aucune raison pour que cela ne fonctionne pas.

 

Et vous, quelles situations vous angoissent dans votre activité de rédacteur web indépendant ? Avez-vous des outils pour y remédier ?

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "La boîte à outils du rédacteur web" en complément :) !